الأحد، 26 فبراير، 2012

Feuilles voyageuses 4. Quatrième feuille




Feuilles voyageuses

4. Quatrième feuille


Le murmure du chuchotement
,En moi
,Fait appel à mon malheur
Puis il enchaine mon désir avec le chuchotement
.Et entrave mes mots


,Ce soir
,J’ai fait avec le voile des airs
,Des feuilles voyageuses
,Dont les mélodies sont les gémissements de mon souffle qui montent
,Du fond de mon sort
.Jusqu’à la pleine lune d’été


,Dans mon sang, un désir hors d’haleine
,Laissant derrière lui les dépouilles de l’humiliation
.Déchirant les traits du linceul

.Du feu de la passion, je suis éprise
L’hirondelle de mon cœur s’est éveillée en gazouillant
.Folle de ton amour

?As-tu entendu son chant 


,Avec un cri fébrile
Dont l’écho a cogné
Aux portes des églises
!Et aux minarets de la pensée morte


Au for intérieur d’une corde sonore
,Et aux désirs des pulpes des vierges
.La senteur de ton amour s’est accordée
,Puis l’obscurité du ciel se crispa
,Et je reste l’otage du frémissement du soir
Jusqu’à ce qu’ils deviennent
,Tous ces visages une lune
,Aux teintes des oasis sahariennes
Dont les palmiers ornés
,Se réjouissent en-dessous d’une pèlerine d’arabité
,Et que les murmures des eaux là-bas
!Proclament le secours dans mon cœur


Ah et mille soupirs suivis de mille plaintes
...O toi mon bel brun, figure-toi
,Comment j’ai cliqueté les verres de boisson
.Et comment j’ai embrassé ton rapprochement avec bon accord



...Pourrais-je ainsi
?Dresser ma tante devant la citadelle des rêves
?Et me mettre toujours à ton ombre


,Ou bien continuer ma route
?Sous l’obscurité des astres
?Et les diseuses de bonne aventure, qu'en est-il d’elles

*** 

L'écrivain: Bénadel Khédidja 
Traduction :Slimane Mihoubi

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق

يسعدني جدا رأيكم بكتاباتي الأدبية ..أأمل في نقدكم البناء مع فائق احترامي